Ostéopathe pour bébé à Nice

Pourquoi un bébé devrait-il consulter un ostéopathe ?

Une consultation ostéopathique pour un nouveau né ne remplace ni un médecin traitant, ni un pédiatre ou tout autre spécialiste dont votre enfant aurait besoin.
Le traitement ostéopathique du bébé repose principalement sur son crâne, son bassin ainsi que les courbures de la colonne vertébrale, qu'il soit nés par voie basse ou par césarienne. La consultation est douce, et ne dure généralement pas plus de 40 minutes.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter votre ostéopathe à Nice.

Comment s'est déroulé votre accouchement ?

Si l'accouchement se déroule bien pour la maman, il est souvent difficile pour l'enfant.
Si vous avez eu un accouchement trop long ou trop court, provoqué ou accéléré et que votre bébé s'est présenté par la face ou par le siège, il se pourrait que votre bébé garde des tensions sur le crâne.
De plus, l'utilisation de forceps ou de ventouse est une indication majeure pour un traitement ostéopathique.

Comment savoir si votre enfant un besoin d'un traitement ostéopathique ?

Si vous observez bien votre enfant, certains signes d'appel sont des indications à un traitement ostéopathique.
Vous pouvez envisager de consulter un ostéopathe pour votre bébé lorsque vous pouvez constater une importante asymétrie du crâne de bébé.
Mais ce n'est pas tout, s'il a des problèmes pour prendre ses biberons, qu'il vomit à chaque tétée ou encore qu'il ait des coliques malgré le traitement médical habituel, vous pouvez faire appel à un ostéopathe.
Vous pouvez consulter un ostéopathe pour votre bébé s'il a des difficultés d'endormissement, s'il pleure depuis plus de trois mois sans cause apparente et malgré traitement médicaux ou encore s'il a un œil fermé marquant souvent une obstruction du canal lacrymal.
Quelques séances d'ostéopathie suffisent souvent à constater des améliorations et résultats qui enchantent les parents.

Vous pouvez consulter votre ostéopathe à Nice pour votre bébé et pour toutes informations complémentaires en cliquant ici.

Contactez-nous

Consultez également :

c